dimanche 21 mai 2017

A nos Actes Manqués.

Ce petit billet sera plus court que d'habitude, vous comprendrez pourquoi très vite...

Nous avions pu nous préparer un petit séjour de quelques jours en Normandie en pleine semaine pour profiter de l'absence de notre fils parti en voyage scolaire. Nous voulions donc en profiter un maximum, soirée coquine à deux, et puis une autre à plusieurs également...

Le souci lorsqu'on veut sortir en semaine en Normandie, c'est que tout n'est pas forcément ouvert. Et pourtant, j'étonnais grandement ma moitié en lui trouvant un club plutôt orienté "bulles", en clair plus un sauna hammam que club sec ouvert en début de semaine. Celui-ci comportait aussi une partie dansante, il était donc impératif pour nous de nous apprêter. D'ailleurs, le club en question le stipulait bien, je cite:

"Si votre tenue vestimentaire et votre comportement laissent à désirer, ne soyez pas surpris si vous êtes refusés.Vous êtes dans un lieu où l’élégance, la sensualité, l’ambiance conviviale vous feront vivre des moments inoubliables…"

Evidemment, ça nous parle. Le lieu a l'air très bien, propre, et attrayant. Le seul point un peu moins attrayant, c'est que c'est une soirée mixte, mais bon, ça ne nous a jamais vraiment dérangés. Nous nous préparons donc, madame arborant sa robe Catanzaro Texas, ses escarpins, moi pantalon noir et chemise de soirée, et nous sommes partis après un petit apéritif dînatoire.

Nous arrivons sur place et là, déjà, nous nous retrouvons dans une impasse, et voyons que le club est dans un ancien entrepôt en briques, réaménagé... ça fait un peu coupe gorge et assez glauque, mais bon, ne pas se fier aux impressions, nous reculons puisque nous ne pouvons nous garer, et nous trouvons une place quelques rues plus loin. La Miss est déjà plus inquiète qu'au départ... me demandant "mais tu t'es renseigné au moins"? Ce qui me fait rire. Visiblement les rares avis que j'avais vus n'étaient pas trop mal.

Nous arrivons dans la rue avant l'impasse et nous voyons un homme de l'autre côté de cette même rue... jean, blouson blanc style nylon années 70, les mains dans les poches de son blouson et sans le glamour normalement attendu dans ce genre d'endroits. Nous tournons vers l'impasse et nous hésitons... je ralentis, je veux voir si l'homme va dans notre direction. Et hop, ça ne manque pas... nous décidons d'attendre. Si tout va bien, il devrait être refusé... oups... il rentre et ne ressortira plus. On commence à se poser pas mal de questions. Nous nous apprêtons à rebrousser chemin, et là, un deuxième homme apparaît... qui arrive en direction du club. Pour le décrire, on pourrait le comparer au grand monarque Sylvain Durif, pour ceux qui connaissent, avec le même blouson et la même allure. Encore une fois, nous décidons d'attendre. Rebelote, il rentre et ne ressortira pas. Ca fait deux zéro contre le glamour. Nous décidons donc de sortir de l'impasse. Nous remontons la rue en espérant voir un couple s'engouffrer dans cette impasse tant qu'elle nous est visible. Ca n'arrivera évidemment pas.

Nous décidons donc de repartir dans notre petit cocon terminer la soirée à deux. Avec un petit sourire tout de même pour cette petite aventure assez drôle au final. Le club est peut-être très bien, mais il me semble assez important que lorsqu'on demande quelque chose à sa clientèle, on s'y tienne. Maintenant, pas question de nommer ce club, puisque nous ne l'avons pas visité, donc nous n'aurons pas d'avis. Juste cette impression que le filtrage n'est pas si drastique que ça en semaine. Nous retournerons donc dans notre club fétiche la prochaine fois.

Et vous, avez-vous déjà vécu ce genre d'actes manqués? Alors laissez-nous un commentaire.

A bientôt pour de nouvelles aventures.